L'Emission de Télévision

L’Emission de Télévision, de Michel Vinaver ( pièce écrite en 1988 - Théâtre complet 6, éditions Actes Sud ), a été jouée 5 fois en 2012 et 2013 : en 2012 au festival de Seez et à la salle des fêtes de Méry, en 2013 à Chambéry (MJC - salle Le Totem), au festival d'Armoy et à Saint-Rémy de Maurienne (festival de la Boîte Noire - Théâtre en Savoie).

Deux cadres, collègues et amis proches, Delile et Blache, éjectés de leur entreprise à la suite d’une restructuration, sont pressentis pour illustrer la condition de chômeur de plus de cinquante ans dans une grande émission sur les problèmes de société. Lequel des deux deviendra héros à la « télé » ? Et quand l’un deux est assassiné, qui a tué ? se demandera le petit juge.

La pièce est mise en scène par Monique Duffey. Elle  propose une vision actuelle de la pièce de Vinaver. Le travail des acteurs vise à mettre en relief l’ambigüité de chacun des personnages vis-à-vis de l’assassinat de Blache. Le suspense concernant la recherche du vrai coupable est maintenu jusqu’au coup de théâtre final. L’écriture de Vinaver est acérée,  mordante et possède son rythme et sa densité propre.  Tout en respectant les règles de cette écriture, la parole de chaque personnage est allégée, rendue mordante. L'apitoiement -normal- sur le sort réservé actuellement aux chômeurs de plus de cinquante ans, conserve malgré tout distance et humour: la pièce  donne à voir des personnages complexes, victimes certes mais pourquoi pas bourreaux à leur tour….De la même manière, le regard porté sur une  justice peu fiable, et sur des médias prêts à tout pour conserver l'audimat tient à échapper aux  clichés et idées reçues. Les acteurs de ces deux mondes antagonistes se livrent  une lutte de pouvoir et d’influence certes, mais leurs doutes, leur humanité comme leur ambigüité nourrissent sans cesse leur action.

"Ça se passe aux Rencontres de théâtre de Séez. Tu regardes le programme à l'affiche. La pièce de Vinaver, L’émission de télévision. Tu y vas. Sur la pointe des pieds. Méfiant. Un polar au théâtre : difficile. Et Vinaver : exigeant. Tu t’assois. Lumières ! Décor sobre. Quatre chaises. La greffière entre. Rapidement. Puis le juge d’instruction. Un crime. Chômage en toile de fond. La presse télévisée s’en mêle. Odeur d'audimat. Drame humain. D’actualité. Chacun peut être coupable. Tout s’enchaîne. Bien rythmé. Bien huilé. Ils s’engueulent. Se draguent. Se questionnent. Se suspectent. Se croisent. S’entrecroisent. Comme un ballet théâtral autour de la victime. T’es scotché. T’as le ventre serré. Elles sont belles sur scène. Vivantes. Passionnées. Ils sont beaux. Tendres. Emouvants aussi. Comédiennes et comédiens ont la pêche. Une exigence de qualité transpire de ce travail d’équipe. Des personnages bien typés. Une mise en scène comme un mouvement d’horlogerie. Clair. Net. Précis. Qui te déroule ses minutes de suspense. Vers l’heure du verdict final. Un beau polar. Une dramatique comme on les aime."

Billet d'humeur de Guy Dieppedalle, rédigé après la représentation du 3 juin 2012 à Seez (Savoie), paru dans Le Bloc Notes, actualité du théâtre amateur sur les Savoie, FNCTA, le 4 juin 2012

 

Distribution :

Rose Delile : Evelyne Achir-Durand         Paul Delile : Antoine Bertens / Nicolas Carlioz

Caroline Blache : Annick Pachy              Jacky Niel : Laure Vidal  / Mélanie Ambrosetto

Hubert Phélypeaux : Franck Celle           Estelle Belot : Annie Soulias

Béatrice Lefeuve : Véronique Dohr         Adèle Grandjouan : Pascale Francoz / Séverine Remise

Pierre Delile : Philippe Pachy                  Nicolas Blache : André Aleo

 

Crédit photos : Michel Meyer, Guy Dieppedalle, Pepita, Yves Bordou

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×